Étiquettes

, , ,

L’association pour la formation et la recherche du Centre Hospitalier Valvert (VALFOR) nous invite aux 6e rencontres de Valvert les 7 et 8 juin 2013 à Marseille, sur le thème « La musique dans la tête, si ça vous chante… ».

« Tout commence avec le souffle. Puis vient le cri, la parole, le chant. La musique est l’art de combiner les sons. De tout temps, la musique a eu un pouvoir immense, maléfique ou bénéfique. Seule ou associée aux mots, elle doit remplir le même rôle : atteindre ces zones de l’inconscient qui la rendent si puissante.

Toute musique porte son pesant d’allusions, son secret, son message. Elle est «du bruit qui pense» disait Victor Hugo. Elle traite de l’âme douloureuse, de l’insécurité, du tourment ; elle traite blessures et souffrances. Elle est aussi de toutes les fêtes.
Associée au rite, elle lie visible et invisible et exorcise les peurs provoquées par le mystère.
Elle traduit une volonté d’exister : cris des rues, chansons de métiers, musiques folkloriques. Ainsi naît le jazz, voix d’émancipation ?
Chant du coq ou chant du cygne, la musique adoucit-elle les mœurs ? La rencontre, le plaisir d’être ensemble, trouvent dans les métaphores acoustiques leur image privilégiée : être en résonance, en harmonie, au diapason, en accord. On vibre à l’unisson. Fédératrice du lien social, la musique partagée donne un sentiment fort d’appartenance, celui de parler d’une seule voix.

Pour l’individu, elle permet autant de se retirer des bruits du monde que de se protéger de l’angoissante solitude du silence. Peut-on dire avec Cioran « qu’elle touche une zone si profonde que la folie elle-même n’y saurait pénétrer » ou au contraire qu’elle risque d’envahir l’être humain et l’entraîner dans le domaine des démons ? Indispensable, la musique met à notre portée concertos et symphonies mais aussi pauses et silences, fugues et soupirs. Elle peut être clé des songes ou prélude d’une nuit d’été. Elle donne le la mais autorise des bémols…
Elle donne son sens à la vie même : sans la musique, écrivait Nietzsche, la vie serait une erreur. »

Télécharger le programme

Télécharger le bulletin d’inscription