Étiquettes

, , , , , ,

Nous venons d’être informés par une orthophoniste inscrite à Nice à la formation à la Techniques des Associations qu’il reste encore quelques places. Nous vous transmettons son message :
« La première journée a eu lieu ce samedi 12 janvier mais nous ne sommes que 8 inscrites car il y a eu des désistements de dernière minute. Les formatrices, Christine Comin et Eliane Piguet, proposent de prendre à part les éventuelles « nouvelles » pour qu’elles puissent prendre le train en marche. Concernant la logistique, je fais le trajet Montpellier-Nice en voiture chaque vendredi soir, veille de formation (elles ont lieu les samedi 9 mars, 8 juin, 7 septembre et 7 décembre cette année) et peux co-voiturer 3 personnes de plus. Sur place les participantes niçoises proposent l’hébergement. La première journée nous a vraiment passionné. […] Si vous êtes intéressé par cette formation, vous pouvez contacter directement Christine Comin comin.christine@wanadoo.fr. »

La Technique des Associations, c’est quoi ? (extrait du site de l’itecc)
Cette formation permet d’ « Acquérir un positionnement clinique et des repères pour accompagner l’enfant, l’adolescent ou l’adulte dans leur appropriation ou réappropriation du langage écrit.
La Technique des Associations aborde l’écrit non comme objet d’étude mais comme moyen d’échange et de construction de soi ; comme acte constitutif d’un sujet pensant. Les troubles du langage écrit quelle qu’en soit leur origine ne sont plus envisagés comme de simples troubles fonctionnels de la lecture et de l’orthographe mais comme un « trouble de l’usage des mots » (C. Chassagny), comme un défaut d’investissement des mots.
Il est proposé au stagiaire de prendre en compte pour ces troubles la dimension symbolique propre à toute représentation et de restaurer chez l’enfant, l’adolescent ou l’adulte la fonction symbolique de l’écrit. Pour cela les stagiaires sont amenés à envisager et découvrir leur propre rapport à l’écrit. Ils s’appuieront sur le fonctionnement associatif inhérent au langage de façon à accompagner le patient dans la découverte ou la redécouverte du pouvoir évocateur des mots comme fondement de la richesse et de la mobilité de sa pensée.
La formation permet à chaque praticien d’élaborer ses repères théoriques et techniques tant pour approfondir sa représentation du langage que pour affiner sa position de thérapeute du langage écrit. »

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de l’itecc